Prise en charge médicale : la CMU envisage d’élargir les services gratuits

By 16 septembre 2016 Économie de la santé No Comments

Le quotidien | Sénégal

Le directeur général de l’Agence de la CMU, Cheikh Seydi Ababacar Mbengue, a présidé hier à Pikine l’Assemblée générale du renouvellement du l’Union départementale des mutuelles de santé. « Aujourd’hui dans toutes les communes du pays, il y a une ou quatre mutuelles de santé qui sont installées. Ce qui veut dire que nous avons 670 mutuelles de santé sur l’ensemble du pays », dit le Dg de la CMU.

Selon lui, l’Etat envisage d’élargir le paquet de services gratuits. « Récemment à Nairobi, le Premier ministre du Japon a annoncé au Président Macky Sall un appui de son pays pour un montant de 45 milliards de francs Cfa. Et cet appui va nous permettre de prendre en charge sur les deux années les bénéficiaires du programme de bourse de sécurité familiale, en attendant que le Sénégal développe sa stratégie de financement de la CMU », explique M. Mbengue.
Face à l’assistance, le Dg révèle que sur 100 enfants qui meurent avant l’âge de 5 ans, 35 à 40% décèdent dans les premiers mois. Alors que les « 60% meurent entre le 2ème et le 59ème mois », soutient M. Mbengue qui informe que les enfants de 0 à 5 ans et qui sont couverts représentent 13% de la population : « Cela fait donc 24%, les personnes de 60 ans et plus les bénéficiaires de plan Sésame représentent 6% de la population, on se retrouve donc à 30% de la population. Les 300 mille familles bénéficiaires du programme de bourse de sécurité familiale, c’est 2,400 millions de personnes, soit 17% de la population. Donc si on ajoute 17% de la population aux 30%, on se retrouve à 47%. »

Abdou Latif MANSARAY

UA-90482772-1